CHU dijon biomedical

Retrouvez le témoignage de Dominique Le Roch, ingénieur biomédical au CHU de Dijon qui nous parle du SAV SEBAC
Fiche client : CHU Dijon
Parc actuel SEBAC : Plus de 180 appareils
68 interventions de maintenance préventive sur site en 2015

« Entre le SAV SEBAC et le CHU de Dijon, il existe un partenariat fort qui s’inscrit dans la durée ». – Dominique Le Roch

L’importance du parc des Dispositifs Médicaux du CHU de Dijon (14 000 DM) nécessite une organisation structurée du service biomédical et l’application d’une politique de maintenance rigoureuse afin d’assurer la maintenance des équipements dans le respect des contraintes réglementaires et budgétaires.

Dominique Le Roch en qualité de responsable de la maintenance, est un acteur incontournable au CHU de Dijon, une structure et une organisation qu’il connaît très bien puisqu’il y évolue depuis le début des années 1980. Par ses responsabilités et ses missions de gestionnaire de maintenance il est en contact permanent avec les nombreux industriels biomédicaux et bien évidement avec les équipes techniques du service après-vente de la société SEBAC.

Depuis plus de 15 ans, l’évolution du parc des dispositifs SEBAC au CHU de DIJON et leurs spécificités ont nécessité de mettre en place un partenariat technique entre SEBAC et le CHU de Dijon. Un partenariat où les techniciens biomédicaux apprécient la qualité et la réactivité du SAV SEBAC.

« Les intervenants techniques SEBAC maitrisent leur sujet et sont un parfait complément en regard des interventions réalisées en interne par les techniciens biomédicaux ». – Dominique Le Roch

Aujourd’hui, le contrat de maintenance préventive SEBAC pour le CHU de Dijon concerne un parc de 8 réchauffeurs de sang, 1 système d’hypothermie thérapeutique Criticool, 17 respirateurs, 25 mélangeurs et 18 Infant Flow SIPAP.

Des dispositifs tels que les respirateurs utilisés en néonatalogie et pédiatrie doivent répondre à l’arrêté du 3 octobre 1995 précisant l’organisation de la maintenance et l’entretien des dispositifs médicaux, mais également à des critères de sécurité et de fiabilité qu’exigent les services de soins dans lesquels ils sont utilisés. Sans compter sur les autres dispositifs que l’on retrouve en neuro-traumato, cardio-vasculaire, maternité, anesthésie ORL, urgences, kinésithérapie, …

Le technicien SAV SEBAC sur la région, Patrick Girard, qui suit le CHU de Dijon entretient avec les techniciens biomédicaux d’excellentes relations basées sur la confiance « il donne toujours les informations techniques utiles à la bonne prise de décision ». La qualité des échanges est possible grâce au contact régulier du technicien SEBAC qui suit le CHU de Dijon depuis près de 20 ans.

Avoir le même contact durant tant d’années a permis d’instaurer un climat de confiance et une certaine pérennité. « Patrick Girard fait en quelque sorte partie du dispositif biomédical, de par sa grande connaissance qu’il a des dispositifs et des services où ils sont utilisés, nous lui accordons une grande latitude dans ses interventions. Nous agissons ensemble dans une notion de résultats et dans un rapport gagnant/gagnant. » explique ainsi Mr Le Roch.

En 2015, SEBAC est intervenu sur 68 équipements au CHU de DIJON dans le cadre des maintenances préventives mis en place depuis 1999.

« Avec l’ensemble des acteurs SEBAC, depuis toutes ces années, on sent qu’il y a une équipe derrière. Cela est un élément essentiel et très positif pour le CHU de Dijon ». – Dominique Le Roch

Mais les prestations ne s’arrêtent pas à la seule maintenance préventive des appareils et au technicien SAV. SEBAC met également à disposition du CHU de Dijon des services complémentaires et personnalisés afin de l’accompagner : une hotline, un laboratoire pour les réparations au siège de Gennevilliers, …

« On avance ensemble » – Patrick Girard, technicien SAV SEBAC

Mr Le Roch entretient des rapports professionnels étroits avec de nombreux acteurs de la société SEBAC, allant du responsable formation Hachemi Barkat au responsable services et contrats Christian Solignac, sans oublier le directeur de la société Ferhat Malek qui a été autrefois technicien SAV et avec lequel il a débuté ce partenariat.

Téléchargez ici